27 mai 2019 : Révélons où repose Bruno Bayen !

Après celles de Léo Chauliac, Roger Moore, Alfred Savoir, Rémy Kolpa-Kopoul, Claude Moliterni, Arnaud Hamelin, Paul Tourenne, Emmanuel Maubert, Bernard Spindler, Michel de Boüard, Gepetto Ben Glabros, Jacques Morali, Ida Rubinstein, du comte Rodolphe de Battine et de Jeanne Bloch, une nouvelle sépulture inédite de célébrité...

Le voici photographié, jeune, au cimetière Montparnasse, devant le tombeau de Dumont d’Urville, à quelques mètres de l’endroit où il repose désormais...

JPEG - 8 ko


L’écrivain (huit romans et sept pièces de théâtre) et metteur en scène Bruno Bayen (1950-2016), inhumé dans la 8è division, est un des grands oubliés de la nécropole.

JPEG - 4.4 ko


Normalien, germanophile (il traduisit Goethe, Peter Handke et Fassbinder), nommé à 25 ans à la tête du Centre dramatique national de Toulouse (avant d’être évincé à 28 ce qui lui faisait dire J’aurai la gloire d’avoir été, comme un sportif, le plus jeune nommé et le plus jeune viré de toute l’histoire de la décentralisation.), il mit en scène de nombreuses pièces, de Sophocle (Oedipe à Colone) à Labiche (Un chapeau de paille d’Italie) sans oublier Molière ni Tchekhov, et opéras. Sa création de la Fuite en Égypte (théâtre de Gennevilliers, 1999) fut mémorable.

JPEG - 605.9 ko


Deux ans et demi près sa mort, l’état de sa sépulture attriste.