16 juillet 2012 : Béart d’admiration.

Guy Béart a aujourd’hui 82 ans.

Parce que c’est aujourd’hui son anniversaire (82 ans), petite balade dans la vie et les chansons de Guy Béart.

Le jeune ingénieur qu’il fut avant de rencontrer le succès travailla au début des années cinquante pour l’entreprise de travaux publics Sainrapt, les constructeurs ô combien controversés du mur de l’Atlantique sous l’Occupation, dont la chapelle funéraire est visible au Père-Lachaise (10è division).

Dans les coulisses du cabaret La Colombe, il côtoie les chanteurs Jean Ferrat (inhumé à Antraigues-sur-Volane, en Ardèche) et Maurice Fanon (cendres dispersées au Père-Lachaise, sur la pelouse du Jardin du souvenir) ainsi que les comédiens Philippe Avron (enterré dans l’Oise, à Hardivillers-en-Vexin) et Bernard Haller (sa tombe se trouve en Suisse, dans le cimetière de Chêne-Bougeries, près de Genève).
S’il est l’auteur de la plupart de ses chansons, il associe parfois son talent de compositeur à ceux de poètes célèbres. Au cimetière parisien de Pantin, on retrouve la trace d’André Hardellet dont il mit en musique Bal chez Temporel tandis qu’à Montmartre, au cimetière Saint-Vincent, repose Marcel Aymé, auteur du fabuleux texte La Chabraque. Sur les vers de Charles Cros, il ne dépose pas de notes mais reçoit le Grand Prix de l’Académie qui porte le nom du génial poète et inventeur, enterré à Montparnasse.
Parmi ses interprètes, plusieurs noms majeurs de la chanson au féminin, toutes encore bien vivantes et qui comptent parmi les doyennes du métier : Juliette Gréco, Zizi Jeanmaire (son époux, Roland Petit, est inhumé à Montparnasse mais ses parents au Père-Lachaise) et Patachou (dont la tombe de famille est au Père-Lachaise).

Quand on l’écoute avec attention, on remarque (Hôtel-Dieu, hommage à sa mère, morte à l’hôpital) ces derniers mots :
On l´a mise à Pantin dans un coin près du mur,
Derrière, on voit des cheminées

Et, dans Mourir en vacances (si rarement diffusée...), cette remarque que nous serons peut-être quelques-uns à ne pas partager :

À midi hier
J’ai visité des cimetières
Savez-vous qu’ils sont
Ouverts en toutes les saisons
Même le dimanche et la Toussaint
Ce n’est pas normal et c’est malsain

Depuis l’écriture de cet article, Patachou a rejoint le Père-Lachaise ; quant à Guy Béart, il repose au cimetière de sa commune, Garches (Hauts-de-Seine).