17 septembre 2012 : Denise Grey, la dame d’Arradon.

116è anniversaire de la naissance de Denise Grey.

Je note que la comédienne Denise Grey, née le 17 septembre 1896, dont chacun célébrait à la fin de sa vie l’exceptionnelle longévité , mourut il y déjà plus de seize ans (le 13 janvier 1996, jour des obsèques de François Mitterrand à Jarnac ce qui éclipsa un peu la nouvelle) mais qu’elle était néanmoins la cadette de l’actuelle doyenne de l’humanité, l’étonnante américaine Besse Cooper, née trois semaines avant elle !

Denise Grey (Edouardine de son vrai prénom), que les journalistes aimaient surnommer "Mamie-Volcan" pour souligner son énergie, eut une carrière de près de quatre-vingts ans qui, sur les planches, débuta aux Folies-Bergère, se poursuivit à la Comédie-Française puis dans les fameuses soirées télévisées d’Au théâtre ce soir, avant de se clore par les grands rôles vermeils d’Arsenic et vieilles dentelles et, surtout, Harold et Maude. Au cinéma, la grand-mère, Poupette, de Sophie Marceau dans La Boum vint, sur le tard, éclipser ses bons et loyaux services chez Marcel L’Herbier, Pierre Prévert, Gilles Grangier, Henri Decoin ou Claude Autant-Lara.

Si elle possédait une maison sur l’Ile aux Moines, dans le golfe du Morbihan, ce n’est pas là-bas qu’elle repose (contrairement à ce qui est encore dit et écrit ici ou là) mais sur le continent tout proche, au cimetière d’Arradon où sa fille, Suzanne Grey (1917-2005), aussi comédienne, l’a rejointe.

JPEG - 2 Mo
Tombe de Denise et Suzanne Grey à Arradon