7 octobre 2012 : Et Drieu pour tous...

France 3 diffuse demain soir une émission sur l’engagement des intellectuels français lors de l’entre-deux-guerres.

Trois écrivains à l’honneur demain, sur France 3, à 23h10 (un horaire moins tardif aurait été trop demander), Malraux, Aragon et Drieu La Rochelle, qui chacun s’engagèrent dans le combat politique au moment de ce qu’il est convenu d’appeler, quand on évoque les années 30, "la montée des périls".
Si Malraux (inhumé à Verrières-le-Buisson puis transféré au Panthéon) et Aragon (enterré dans sa propriété, ouverte au public, de Saint-Arnoult-en-Yvelines) font encore souvent l’objet d’évocations médiatiques, Drieu La Rochelle, que fascina tant l’idéologie fasciste, demeure souvent confiné dans son purgatoire. Lui dont Sartre disait qu’il avait souhaité la révolution fasciste comme certaines gens souhaitent la guerre parce qu’ils n’osent pas rompre avec leur maîtresse se suicida en mars 1945 au moment où il allait être arrêté (plusieurs fois déjà il avait tenté de mettre fin à ses jours), réalisant presque, il avait cinquante-deux ans, la prédiction de sa jeunesse : Je m’étais mis en tête qu’il ne fallait pas mourir plus tard que cinquante ans.
C’est au cimetière ancien de Neuilly-sur-Seine, sous un monument discret, que repose l’auteur de Gilles, qui, marque d’un début de rédemption ?, vient d’accéder en cette année 2012 à la prestigieuse collection de la Pléiade.

Drieu La Rochelle, Aragon, Malraux : D’une guerre à l’autre. Diffusion le lundi 8 octobre, à 23h10, sur France 3.