Qui repose à Inor ?

Le cimetière n’a, en lui-même, guère d’intérêt mais il offre une jolie vue sur la campagne et les collines ardennaises toutes proches. Seule épitaphe, sur la tombe d’un défunt mort en 1977, cette sagesse biblique : Nul ne connaît ni le jour ni l’heure !

JPEG - 3.1 Mo

Surtout : il est situé face aux bois d’Inor devenus tristement célèbres en mai et juin 1940 quand les troupes françaises résistèrent avec héroïsme à l’invasion de l’armée allemande (au point que les soldats allemands nommèrent l’endroit "l’enfer vert d’Inor"). Plusieurs stèles commémoratives (à l’extérieur du cimetière) sont à voir.

JPEG - 4.4 Mo