Dans la même rubrique...

19 juin 2013 : Les bons vivants de Saint-Paul-de-Vence.

Une drôle d’inscription sur une tombe à Saint-Paul-de-Vence.

Instruit qu’il est souvent plus tard qu’on ne croit, un hôtelier de Saint-Paul-de-Vence avait d’ores et déjà réservé sa place au cimetière, fait installer un tombeau et graver son nom ainsi que celui de son épouse, sans mentionner la moindre date de naissance ou de décès.

Problème : des amis téléphonaient chez lui, inquiets de savoir ce qui lui était arrivé et d’autres, surpris de le croiser en pleine forme dans les rues du village, allaient jusqu’à lui sauter au cou !

Une solution s’imposait : informer les uns et les autres in situ que le pire n’avait pas encore eu lieu. Et c’est ainsi qu’on peut désormais voir sur le monument funéraire, situé dans le fond du cimetière, cette petite plaque aussi rassurante qu’insolite :

Bonjour
Pour le moment nous ne sommes pas encore là,
et nous espérons venir le plus tard possible
Salut.

(grand merci à J. L. qui m’a transmis l’information).