Dans la même rubrique...

Qui repose à Barèges ?

Presque chaque été, les coureurs du Tour de France le frôlent, peu de curistes (Barèges est la plus haute station thermale de France) y pénètrent, poussons donc sa porte.

JPEG - 633.1 ko


En contrebas du village, à hauteur de l’établissement de Barzun, mais situé du bon côté de la route, le petit cimetière fut épargné lors de la catastrophe de juin 2013 (une crue du Bastan) qui dévasta Barèges.

JPEG - 2.1 Mo


Fort peu de choses à signaler (en pays Toy, privilégier Gavarnie, l’étonnant cimetière autour de l’église des Templiers à Luz-Saint-Sauveur, ou encore les autres humbles champs de repos situés sur la route du Tourmalet comme Betpouey, Sers, Viella ou Viey) hormis, comme dans d’autres régions de montagne, des stèles modernes découpées en forme de sommets.

JPEG - 787.6 ko


Il s’agit d’un lieu récemment aménagé car Barèges n’était qu’une dépendance du village de Betpouey jusqu’en 1946.
On retiendra que le premier occupant fut ici A. Marquettou (+ 1951), facteur P. T. T. (...) qui fut le fidèle serviteur de Barèges dont le profil décore la stèle.

JPEG - 637.7 ko


Dans la tombe de la famille de Le Rue repose le grand-père de Xavier et Paul-Henri, tous deux champions de snowboard.

Enfin, une épitaphe rappelle l’engagement de Marc Casteran (1932-2005) au sein de l’Orphéon de Luz (célèbre groupe folklorique de chanteurs montagnards) qui sut porter "l’esprit de vallée" au-delà des frontières du pays Toy.

JPEG - 765.3 ko


Quant au columbarium récemment installé, il ne sera pas plein avant longtemps...

JPEG - 604.8 ko


Autres articles sur le département des Hautes-Pyrénées :
Campan, cimetière de Sainte-Marie-de-Campan.
Qui repose à Cauterets ?
Luz-Saint-Sauveur, cimetière dit des Templiers.
Saint-Savin, cimetière communal.
Qui repose à Sers ?