Qui repose au Bono ?

En bordure de route, le cimetière du Bono n’est pas le plus beau de la région mais abrite une sépulture originale, celle du "vagabond des mers du sud", le navigateur et écrivain Bernard Moitessier (1925-1994).

JPEG - 2 Mo


En tête lors du Golden Globe Challenge 1968, la première course autour du monde en solitaire, il avait choisi de ne pas rallier l’arrivée afin de continuer son voyage jusqu’en Polynésie. Peu d’hommes furent autant que lui épris de liberté et surent mieux raconter leur expérience. Sa tombe, à l’écart des autres (à droite de l’entrée, contre le mur), s’inspire de la tradition tahitienne : une stèle, où figurent son nom manuscrit ainsi que les mots Salut et fraternité, nichée dans la végétation. Amis et admirateurs ne manquent pas de laisser trace de leurs visites et laissent de nombreux messages souvent ponctués du fameux Bon vent ! cher aux marins.
Noter également le monument édifié aux disparus morts en mer, le tombeau de la famille Lucas orné d’un chalutier et cette croix porteuse d’une exhortation :

JPEG - 2.7 Mo


Dans le même département, voir aussi :
Qui repose à Baden ?
Qui repose à Baud ?
Qui repose à Camoël ?
Qui repose à Erdeven ?
Qui repose à Locmariaquer ?
Qui repose à Pénestin ?