Qui repose à Cadeillan ?

Un cimetière minuscule mais qui abrite la tombe d’un artiste venu de loin et qui était tombé amoureux de la région, le trompettiste américain Bill Coleman (1904-1981).
Natif du Kentucky, il vint à Paris dans les années trente et joua, entre autres, avec le Quintette du Hot Club de France de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli mais s’associa aussi à Benny Carter ou Fats Waller (pour savoir où reposent les grands noms du jazz, cliquer ici ).
Installé dans le Gers après la guerre, il fut un des fondateurs du festival Jazz in Marciac devenu un des plus grands rassemblements du genre en Europe.
Impossible de rater sa sépulture ornée de son instrument.

Depuis mon passage, Lily Coleman (+ 2013, à 94 ans) a rejoint son mari qu’elle avait connu dans le Saint-Germain-de-Prés de l’avant-guerre.

Autres articles sur le département du Gers :
14 avril 2017 : Jean Bertin, père de l’Aérotrain.