Qui repose à Ronquerolles ?

JPEG - 2 Mo


À la lisière de la forêt (et du département de l’Oise), ce cimetière exigü et tout en longueur recèle un étonnant monument funéraire qui domine tous ses voisins : un petit temple à l’antique abritant une statue en régule de femme représentée grandeur nature, hiératique, les bras dressés vers le ciel.

JPEG - 2 Mo


L’oeuvre porte la signature d’un artiste de renom, Carlo Sarrabezolles (1888-1971), qui fut l’élève d’Antonin Mercié et de Laurent Marqueste, inventa la sculpture par taille directe du béton en prise, participa à l’ornementation du Palais de Chaillot et à qui sont dus de nombreux monuments aux morts de la Grande Guerre.
Réalisée en 1932, elle porte le nom d’Espérance.

JPEG - 2.1 Mo


Il s’agit de la tombe de Marguerite Joséphine JACQUOT (1879-1931). Je relève, sans disposer à ce jour de davantage d’informations, dans Le Patrimoine des communes du Val-d’Oise (Flohic Éditions, 1999, tome I, p. 111) : Ce tombeau aurait été offert par une tête couronnée européenne en hommage à la défunte.

JPEG - 1.8 Mo


Rien d’autre à signaler ici hormis le calme de l’endroit ainsi que cette épitaphe monorime relevé sur la tombe d’un couple décédé à la fin du XIXè siècle :

Ils étaient deux travailleurs sincères
Qui luttaient contre la misère
Pour honorer leurs labeurs amers
Adressons-leur une prière.

Autres articles sur le département du Val-d’Oise :
Qui repose à Chérence ?
Qui repose à Hédouville ?
Saint-Gratien, église Saint-Gratien.
Qui repose à Soisy-sous-Montmorency ?
Qui repose à Valmondois ?
Qui repose à Vémars ?
18 septembre 2014 : Mistinguett à nouveau reine de Paris ?
13 juin 2016 : Curieux hommages à Guy Lux.
8 juillet 2018 : le baron Empain, héros malgré lui.
20 août 2019 : Pierre Péan, journaliste d’initiative.
30 mars 2020 : Vincent van Gogh, game over à Auvers.