Qui repose à Montbrun ?

La tradition protestante cévenole perdure d’inhumer les défunts en terrain privé.i Ainsi le préfet Claude Érignac (1937-1998), originaire de cette région, ne repose-t-il pas au cimetière du village de Montbrun.
L’urne contenant ses cendres a été scellée dans une pierre de sa maison familiale, "Les Faïsses".
Rappelons qu’il fut lâchement assassiné dans l’exercice de sa fonction (il avait été nommé en janvier 1996), d’une balle dans la nuque, le 6 février 1998. Né à Mende, il avait auparavant été préfet de Meurthe-et-Moselle puis des Yvelines.


Autres articles sur le département de la Lozère :
Mende, cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Privat.
Mende, cimetière Saint-Gervais.
Mende, cimetière Séjalan.