Dans la même rubrique...

Lübeck, cimetière de la Porte du Château (Lübeck Burgtorfriedhof).

La situation septentrionale de Lübeck incite à s’y rendre lorsque les jours sont longs, le soleil présent et la végétation à son apogée.

JPEG - 2.5 Mo


Visiter le cimetière local, situé à la sortie de la ville le long de Travemünder Allee bordée de maisons cossues, est alors un bonheur. Comme souvent en Allemagne, le lieu, ouvert en 1834, est très arboré, surabondamment fleuri (voir ici) et apaisant. Les fontaines n’y sont pas oubliées.

JPEG - 2.3 Mo


Si l’entrée de la nécropole n’est pas monumentale (un simple portail de jardin public), la chapelle qui accueille le visiteur impose sa présence.

JPEG - 2.2 Mo


JPEG - 2.2 Mo


Trois immenses personnages allemands liés à Lübeck n’y reposent pas : le chancelier Willy Brandt (1913-1992), inhumé à Berlin, les écrivains (tous deux lauréats du prix Nobel) Thomas Mann (1875-1955) et Günter Grass (1927-2015), enterrés respectivement à Klichberg (Suisse), dans le canton de Zürich, et Behlendorf (près de Lübeck).

Au long de ses presque huit hectares (une taille humaine qui permet d’en faire le tour en une heure), j’y ai néanmoins croisé quelques figures célèbres de l’autre côté du Rhin mais guère du nôtre. Je les livre ici néanmoins pour les curieux et pense que les photographies illustrant cet article donneront à certains des envies baltiques...

Boy-Ed Ida (1852-1928), femme de lettres.

JPEG - 2.4 Mo


Eschenburg Johann Daniel (1809-1884), négociant et homme politique. Il inspira à Thomas Mann le personnage du sénateur Huneus dans Les Buddenbrook. Impossible de rater sa chapelle funéraire construite en briques de Lübeck, une des fiertés locales.

JPEG - 2.5 Mo


Eschenburg Johann Georg (1844-1936), juriste et homme politique. Il fut maire de Lübeck à trois reprises (1905-1906 puis 1910-1911, enfin 1913-1914). Neveu de Johann Daniel Eschenburg (avec lequel il ne repose pas).

Fehling Emil Ferdinand (1847-1927), avocat et homme politique, maire de Lübeck. Il mourut le jour de ses 80 ans. Sa tombe est voisine de celle d’Emanuel Geibel (voir plus bas).

Freiherr von Lütgendorff-Leinburg Willibald (1856-1937), peintre et historien de l’art.

JPEG - 2.7 Mo


Gaedertz Heinrich (1813-1904), négociant, homme politique et philanthrope.

Geibel Emanuel (1815-1884), poète.

JPEG - 2.6 Mo


Grusnick Bruno (1900-1992), musicologue et chef de choeur, attaché à l’église Saint-Jacques (Jakobikirche) durant des décennies.

JPEG - 2.5 Mo


Kalkbrenner Georg (1875-1956), sénateur, chargé de l’administration financière de la ville.

JPEG - 2.5 Mo


Kulenkamp Arthur Gustav (1827-1895), avocat, maire de Lübeck. Sa chapelle de pierre, au style sévère, commence d’être enfouie sous la végétation.

JPEG - 2.2 Mo


Langenbuch August (1870-1924), ancien conservateur du cimetière.

Mann junio Johann Siegmund (1797-1863), négociant et homme politique, grand-père de Thomas Mann (le consul Johann dans Les Buddenbrook). Il est appelé Johann Sigmund Mann junior pour le distinguer de son père, Johann Siegmund Mann (1761-1848), enterré dans la même tombe.

JPEG - 2.7 Mo


Une autre sépulture abrite des ancêtres de Thomas Mann, celle de Jakob Behrens, non loin de la chapelle Eschenburg.

Marwitzky Wolfgang et Marwitzky Jo, photographes. Tombe sans indication de dates ornée de cette Douleur stylisée.

JPEG - 1.8 Mo


Milde Carl Julius (1803-1875), peintre.

JPEG - 2.9 Mo


Nölting Friedrich (1759-1826), négociant, maire de Lübeck.

JPEG - 2.5 Mo


Passarge Otto (1891-1976), homme politique. Il fut maire (SPD) de Lübeck de 1946 à 1956 et oeuvra à la reconstruction de la ville.

JPEG - 3.2 Mo


Possehl Emil (1850-1919), industriel et mécène.

JPEG - 2.6 Mo


Rehder Peter (1843-1920), ingénieur, à l’origine de grands travaux hydrauliques dont le canal Elbe-Lübeck (dit aussi canal Elbe-Trave). Un pont de la ville porte son nom.

JPEG - 2.8 Mo


Schwabroch Johannes (1863-1945), industriel, associé d’Emil Possehl (voir ci-dessus). Rare exemple de statuaire dans ce cimetière. Sa fille, la journaliste Petra Vermehren (voir plus loin), repose dans une autre tombe.

JPEG - 2.7 Mo


Steinbömer Gustav (1881-1972), écrivain.

Vermehren Petra (1893-1971), journaliste, fille de Johannes Schwabroch (voir plus haut).

Adresse :
Entrée principale sur Eschenburgstraße. Autre accès (plus pratique) sur Travemünder Allee.

Horaires :
À la belle saison, le cimetière est ouvert de 7h (8h, les samedis, dimanches et jours fériés) à 20h.

Autres articles sur l’Allemagne :
Hambourg, église Saint-Michel (St.-Michaelis-Kirche)
Lübeck, église catholique du Sacré-Coeur-de-Jésus (Lübeck, Katholische Propsteikirche Herz Jesu)
Mannheim, cimetière principal (Mannheim Hauptfriedhof)
Münich, cimetière de Bogenhausen (Bogenhausener Friedhof)
Münich, cimetière du Nord (Nordfriedhof)
Münich, église Saint-Michel (Jesuitenkirche St. Michael) (crypte funéraire des Wittelsbach et tombeau de Louis II de Bavière).
21 septembre 2014 : Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer.)
9 octobre 2015 : Les sosies de Francfort.