18 juin 2015 : Waterloo, côté anglais.

Bicentenaire de la bataille de Waterloo.

Si nous, Français, commémorons aujourd’hui le bicentenaire de la défaite de Waterloo, les Anglais, eux, célèbrent le souvenir de la victoire.

Lorsqu’on visite la nécropole de Bruxelles (attention, il ne s’agit ni du cimetière de Laeken, ni de celui d’Ixelles, ni du romantique Dieweg), il est difficile de ne pas voir le mémorial, effroyablement grandiose, érigé à la gloire de ceux qui tombèrent le 18 juin 1815 face à l’armée de Napoléon. Ces bronzes sont dus au sculpteur belge Jacques de Lalaing dont la mère, il est vrai, était anglaise.

JPEG - 2.7 Mo


L’ironie veut que le peintre Jacques-Louis David (1748-1825), fidèle entre les fidèles à Napoléon, qui mourut en exil à Bruxelles sous la Restauration, ait sa sépulture (hormis son coeur, déposé au Père-Lachaise) à quelques encablures de là...