25 novembre 2015 : Tout est consumé.

Ce bref article a connu un tel succès depuis un an (on continue de m’en parler) qu’en voici un autre, inspiré par le même esprit, non point tant irrévérencieux qu’amoureux du saugrenu.

JPEG - 2.8 Mo


Dans le même registre, voir également :
Very bad tripe.
Décrispons nos mâchoires !
Payons-nous-en une bonne tanche !
Un nom à se faire enterrer dehors.
Les mariés étaient en noir.
Impériale !