24 décembre 2015 : Noël dodécaphonique avec Alban Berg.

80è anniversaire de la mort du compositeur autrichien Alban Berg.

Les milliers de touristes qui, à Vienne, visitent le château de Schönbrunn et son parc se doutent-ils qu’un superbe champ de repos tout proche n’attend que leur passage ?
Évidemment non, ce qui ajoute à la beauté du cimetière d’Hietzing un calme absolu à savourer en esthète.
Au fond de l’enclos, une grande croix signale la tombe d’Alban (1885-1935) et Hélène (1885-1976) Berg.
Le compositeur autrichien mourut il y pile quatre-vingts ans, emporté par une septicémie consécutive à un abcès mal soigné, tandis que Lulu, son dernier opéra, mais premier opéra dodécaphonique de l’histoire, demeurait inachevé. Il s’y consacrait pourtant depuis 1928, n’écrivant quasiment rien d’autre durant cette période. La version symphonique, Lulu Symphonie, avait été créée treize jours plus tôt, le 11 décembre 1935. C’est Friedrich Cerha, encore en vie au moment (24 décembre 2015) où je rédige cet article, qui acheva l’orchestration du troisième acte, en 1979.
Pour l’anecdote, on rappellera que c’est une piqûre d’insecte dans le dos qui fut fatale à Alban Berg, peu d’années avant la découverte des antibiotiques...

JPEG - 2 Mo


Autres articles sur l’Autriche :
Plaisirs viennois.
Vienne, cimetière de Sievering (Sieveringer Friedhof).
Vienne, église Saint-Michel (Michaelerkirche)