Qui repose au Plessis-Luzarches ?

Le cimetière de village comme on le rêve lorsqu’il n’est pas autour d’une église.

JPEG - 682.7 ko


Au bout d’une allée pentue, brève mais étroite, une grille donne accès à un petit rectangle où moins de cent sépultures garantissent à leurs occupants un repos que le visiteur se reproche de venir troubler.

JPEG - 692.6 ko

Dans le fond, à gauche, une dalle moderne et sobre couvre la tombe du comédien Roger Coggio (1934-2001) qui fut engagé par Jean Vilar au TNP, joua Le Journal d’un fou de Gogol, tourna de nombreux films mais fut aussi un réalisateur désireux de faire (re)découvrir les grands textes (Les Fourberies de Scapin, Le Bourgeois gentilhomme , La Folle Journée ou le Mariage de Figaro ...). Son fils Maxime, dont la mère est Fanny Cottençon, est devenu acteur et assure déjà la relève.

JPEG - 832.4 ko


Pas d’épitaphe notable hormis :
L’amour d’un père est plus haut que la montagne.
L’amour d’une mère est plus profond que l’océan. <br>

Autres articles sur le département du Val d’Oise :
Qui repose à Hédouville ?
Saint-Gratien, église Saint-Gratien.
Qui repose à Soisy-sous-Montmorency ?
Qui repose à Valmondois ?
Qui repose à Vémars ?
18 septembre 2014 : Mistinguett à nouveau reine de Paris ?