Dans la même rubrique...

Vienne, église Saint-Michel (Michaelerkirche).

Au coeur de Vienne, près de la cathédrale Saint-Étienne (aux étonnantes catacombes), cette église romane (XIIIè s.) fut durant des siècles un important lieu d’inhumation pour les riches habitants de la ville.

JPEG - 1.7 Mo


Son plus célèbre occupant est le poète et librettiste italien Pietro Metastasio ou Métastase (1698-1782). Né Pietro Trapassi (Metastasio est la version grecque de son patronyme), versificateur prodige, génie de l’improvisation, il composa d’abord de nombreux drames lyriques en Italie avant de se fixer dès 1730 à Vienne comme poète officlel du théâtre de la ville.
Son oeuvre, considérable bien qu’il cessât d’écrire plus de trente ans avant sa mort, sombra vite dans un oubli dont la sort depuis quelques années le regain d’intérêt pour la musique du XVIIIè siècle et, en particulier, le chanteur castrat Farinelli qui fut son parfait contemporain et qu’il considérait comme son jumeau.

JPEG - 1.7 Mo


Adresse :
Habsburgergasse 12.

Autres articles sur l’Autriche :
Vienne, cimetière de Sievering (Sieveringer Friedhof)
26 août 2012 : Plaisirs viennois.
Noël dodécaphonique avec Alban Berg.