Mars 2018.

Personnalités décédées en mars 2018.

30 mars
Christophe Salengro, né en 1953, comédien français (président de la présipauté de Groland).

27 mars
Stéphane Audran (Colette Dacheville), née en 1932, comédienne française. Elle sera inhumée à Tolla (Corse-du-Sud).
Jean-Pierre Kernoa (Jean-Pierre Lemaire), né en 1938, auteur français de chansons (surtout pour Maxime Le Forestier : Éducation sentimentale, La Rouille, Fontenay-aux-Roses, Mourir pour une nuit...).
Clément Rosset, né en 1939, philosophe français.

24 mars
Lys Assia, née en 1924, chanteuse suisse. Elle avait remporté, en 1956, le premier Concours Eurovision de la chanson.
Arnaud Beltrame, né en 1973, officier français de gendarmerie mort héroïquement des suites de ses blessures après une attaque terroriste. Il sera inhumé à Ferrals-les-Corbières (Aude).

17 mars
Geneviève Fontanel, née en 1936, comédienne française.

14 mars
Stephen Hawking, né en 1942, physicien britannique.

10 mars
Hubert de Givenchy, né en 1927, couturier français. Inhumé à Paris, au cimetière de Passy.

6 mars
Francis Piasecki, né en 1951, joueur de football français, champion de France 1979 avec Strasbourg, trois fois sélectionné en équipe de France.

5 mars
André S. Labarthe, né en 1931, critique, réalisateur et producteur français.

4 mars
Davide Astori, né en 1987, joueur de football italien, 14 fois international, mort d’une crise cardiaque dans un hôtel d’Udine à la veille d’un match que devait disputer son équipe de la Fiorentina (dont il était le capitaine).

2 mars
Marcel Philippot, né en 1953, comédien français qu’il serait injuste de réduire à son rôle de client irascible ("Je l’aurai, un jour, je l’aurai...") dans Palace puis dans une publicité télévisée. Suicidé.