Dans la même rubrique...

12 avril 2018 : Et si nous réécoutions Colette Deréal ?

30è anniversaire de la mort de Colette Deréal.

Colette Deréal (1927-1988) nous a quittés il y a trente ans aujourd’hui.

De son vrai nom Colette de Glarélial, elle avait été remarquée dès l’adolescence pour la qualité de sa voix par Reynaldo Hahn (le compositeur de Ciboulette, ami intime de Marcel Proust, enterré, non loin de lui, dans la 85è division du Père-Lachaise).
Puis, ayant adopté le pseudonyme de Colette Deréal, elle devint comédienne et meneuse de revues, côtoyant Roger Pierre et Jean-Marc Thibault comme Jean Poiret et Michel Serrault.
Enfin, ce fut la chanson populaire avec une carrière brève (le début des années 60) mais ponctuée de nombreux succès dont À la gare Saint-Lazare, d’une participation au concours Eurovision (en 1961) pour représenter la principauté de Monaco et d’un grand prix du disque de l’Académie Charles-Cros, en 1962.



Retirée sur la Côte d’Azur, elle y mourut d’une crise cardiaque, à seulement soixante ans.

Malgré la mauvaise qualité des images, voici un document rare, sa dernière apparition sur scène, en 1985, dans un cabaret de Cagnes-sur-mer

Elle repose au si beau cimetière de Cap-d’Ail (Alpes-Maritimes), en lisière de la principauté de Monaco (j’y ai retrouvé lors de mon dernier passage la trace de l’autre dramatique Alfred Savoir), surplombant la Méditerranée avec élégance.

JPEG

JPEG - 1.1 Mo


Autres articles sur le département des Alpes-Maritimes :
Nice, cimetière israélite du Château
Nice, cimetière de Gairaut
23 novembre 2017 : Révélons où repose Alfred Savoir !