Qui repose en Val-d’Oise ?

Qui repose au Plessis-Luzarches ?
Le cimetière de village comme on le rêve lorsqu’il n’est pas autour d’une église. Au bout d’une allée pentue, brève mais étroite, une grille donne accès à un petit rectangle où moins de cent sépultures garantissent à leurs occupants un repos que le visiteur se reproche de venir troubler. Dans (...)
Qui repose à Valmondois ?
Si je ne craignais de choquer certains par l’emploi de l’adjectif, je qualifierais le cimetière de Valmondois de mignon. Parce qu’il est le parfait reflet de ce village peu étendu mais riche d’histoire, vallonné et cerné de forêts. Caché au creux d’un virage de la rue de la Croix-Boissière, (...)
Qui repose à Vémars ?
Il fut sans doute un temps où le cimetière de Vémars, ouvert en 1832 suite à l’épidémie de choléra, se trouvait à l’écart de toute agitation. Aujourd’hui, les voitures le frôlent à grande vitesse dans une pollution sonore qui nuit au recueillement. Si on y ajoute la proximité de l’aéroport de Roissy... Il (...)
Qui repose à Soisy-sous-Montmorency ?
Peu de vieilles sépultures (même si certaines remontent à la fin de la Restauration) et de célébrités dans ce cimetière cerné d’immeubles modernes mais un carré militaire, quelques singularités en termes d’épitaphes et la présence d’une jeune comédienne partie trop tôt. D’importants travaux (...)
Qui repose à Hédouville ?
Contre le mur de droite repose François Bricbèque (1832-1891), cabaretier de son état. Sa chapelle funéraire a longtemps abrité une statue de saint-Vincent qui était portée traditionnellement en procession chaque 22 janvier, jour de la fête des vignerons. Elle a disparu il y a environ vingt ans. (...)