Qui repose à La Rochelle ?

La Rochelle, cimetière Saint-Maurice.
Rien à voir avec le gigantisme du cimetière Saint-Eloi, principale nécropole rochelaise. Saint-Maurice fut une commune indépendante jusqu’en 1858 et son vénérable champ de repos (certaines tombes datent du XVIIIè siècle) se donne des allures de bonbonnière du souvenir. On est ici dans l’intimité, (...)