Qui repose à Belfort ?

Belfort, cimetière juif.
Ouvert en 1811, ce champ de repos, propriété d’une association (le règlement intérieur proscrit fleurs et couronnes), témoigne de l’implantation ancienne d’une communauté juive, souvent venue d’Alsace, à Belfort. Son emplacement, dans un faubourg qui surplombe la ville, et le calme qui y règne en (...)
Belfort, cimetière Bellevue.
Beaucoup moins riche en curiosités et célébrités locales que le cimetière du Faubourg-de-Brasse, moins beau que le cimetière juif, il est à visiter en même temps que ce dernier dont il est géographiquement très proche. Un porche monumental nous y accueille, les vers du poète belfortain Léon (...)