Aujourd’hui, cette version très personnelle du « Notre Père » découverte dans un cimetière des Hauts-de-France : « que ta reine vienne », « pardonne-nous nos pêchers » :

-2342.jpg