Cette journée, celle de la Toussaint, sera un peu la sienne mais qui pensera à lui ?

Pierre Blancard (1741-1826), natif de Marseille, eut une aussi belle longévité qu’une vie aventureuse. De Canton (Chine), ce grand voyageur, capitaine de marine, ramena en 1789 les premiers plants de chrysanthème, fleur sacrée dans l’empire du Milieu ! Dire qu’il les déroba n’est sans doute pas loin de la vérité.

Sur sa tombe, discrète dans un cimetière d’Aubagne (Bouches-du-Rhône), un médaillon restitue son visage tandis qu’une belle épitaphe, mystérieuse à souhait, dit au rare promeneur : À cause d’une fleur, on se souvient de lui.

dsc_6122.jpg

Pas un chrysanthème, hélas, lors de ma dernière visite.

dsc_6124.jpg