Au cimetière de Bois-le-Roi (Seine-et-Marne), un mythe nous attend depuis 1957 sous une dalle grise banale et même décevante. Deux de ses trois identités sont gravées sur le côté du monument.

-172.jpg

Née Jeanne Roques en 1889, elle grandit dans le Paris de la Belle Époque et fréquenta très jeune les cercles artistiques.
Elle se rebaptisa Musidora, nom glané dans un roman méconnu de Théophile Gautier, Fortunio (Musidora y envoûte avec ses yeux vert de mer) et devint la comédienne fétiche de Louis Feuillade (inhumé au cimetière Saint-Gérard de Lunel (Hérault) dont les films à épisode enchantaient un public en quête de sensations fortes. Il y eut ainsi Judex mais surtout Les Vampires où, en collant et cagoule de soie, elle incarnait Irma Vep (transparente anagramme de « vampire »), femme fatale autant que maléfique.

 

 


Par apocope, un nouveau type d’héroïne venait de voir le jour : la « vamp ».
Découvrez l’hommage rendu à Musidora par les Actualités, en décembre 1957.