Il y est né un 20 octobre, l’a fuie mais, au bout du compte, y repose.

Au grand cimetière de Charleville, celui de l’avenue Boutet, la tombe d’Arthur Rimbaud (1854-1891) est fléchée mais c’est là presque une attention inutile tant la sépulture, proche de l’entrée, est aisée à dénicher. Il dort là, sous ue croix blanche et l’inscription Priez pour lui.

450.jpg

En face, un banc attend le pèlerin.
Longtemps, un facteur dévoué collectait le courrier adressé du monde entier au poète.
Désormais, une boîte à lettres à son effigie, installée dans le cimetière (!) reçoit les missives d »admiration et de reconnaissance.

442.jpg