Il s’agit là, à l’évidence, de la sépulture d’un bon vivant…

dsc_6132.jpg

Toutefois, l’histoire serait incomplète sans la seconde plaque, déposée à côté de la première, et qui lui donne tout son sel.

Rendez-vous demain, 8 mai, en fin d’après-midi, dans un autre article (la suite…) pour comprendre… et savourer.